African Blues

5 04 2010

je suis l’homme serpent,
Et toi Afrique
Tu restes agrippé dans mes bras.
L’âme solitaire
Ciel amer.
Derrière la nuit,

Les rythmes…

Je suis l’homme serpent endormi
Dans les hautes herbes d’Afrique
Les pieds frappent le sol
Les mains tendent vers le ciel
Les peaux tendues ce caressent
Les fleuves agonissent sous les sons,
Konaté, KarKar, Diop jouent.

Je suis l’homme serpent.
La musique ce promène
Dans cette masse humaine
Je baigne dans la tristesse.
Ma crinière de serpent charme
Et part dans le noir vers les cris froids des nocturnes.

Rythmes…

Ma queue frétille d’un TAP des djembés.
Je vous aime le savez-vous
Chairs passagères.

Je suis l’homme serpent aux mues légères.
Demain dans ce noir absolu en dedans de mon esprit, le grand orchestre frappera mon errance.
Un African Blues sur les pistes des serpents errants.


Actions

Informations



2 réponses à “African Blues”

  1. 12 04 2010
    Danielle (15:54:18) :

    Coucou tro beau franchement t’es super, j’ai hate de te revoir.
    kiss

  2. 30 07 2011
    ReapeVocaGare (15:45:48) :

    Merci d’avoir un blog interessant

Laisser un commentaire




Blog de Aymane Hafit ... |
fictiontwilightdomination |
poèmes d'une romantique ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | escarpins et sac à dos
| Poésie net
| Conversation-Evasion