• Accueil
  • > Archives pour février 2010

DAYBREAK

22022010

 

Daybreak

Mes yeux sont remplie du néon
Chapel twenty dollar le mariage.
Les collines de l’été sont loin
Le temps résonne de tes bras
Le temps écoute les mots de ton silence
Sur les murs de la ville endormie,
Les enseignes déchirent les prières de la nuit
Fragilité, est l’été qui ne revient.
Le froid de mes pas cueille sa résonance.

Les ombres éphémères dansent aux portes des drugstores
Twenty pence, le sèche-linge tourbillonne et gronde.
Je m’allonge sur la rangé des sièges en plastique
Un magazine Hustler traine à la page des critiques.

J’ai le sentiment d’avoir rien oublié
Aujourd’hui sur les collines il a neigé.

 




My Lady.D

22022010

Image de prévisualisation YouTube




Lady. D

22022010

 

Ma rêverie d’Harlem, un diner pour un dollars au Bamboo inn sur la 7th avenue, du bœuf avec des patates chaudes recouvertes de crème.

Dehors une fille de treize ans ce prostitue

Au Lincoln theatre Bessie Smith chantera

Chante, dieu sauve les enfants

Maman me vends dans la rue.

Duke fait sa tournée des joints d’Harlem.

Personne ne sait combien elle l’aime

ça pauvre vie de claques et de bordels

cherchant un homme, qui soit pas cruel.

Pauvre Eléonora, qui n’a pas un dollars

Ce verra arrêter dans la voiture d’un salopard

Chante, chante le blues de sa prison

Sombre dimanche, fleurs en évaporations.

La crise a vue monter le prix de mon bœuf patate, ils sont tous au dancing courant les primes. Et dans le sud…dans le sud, stone mountain porte une croix.

Le dégoût s’envole dans l’alcool et la drogue

Que l’on naissent pauvre où très pauvre

Les maux en ïn traverse ses pupilles.

Des ballots de coton remonte son Mississippi

Elle chante devant des poisson-chats frits

A des clients, des genres sans fric mais chics

Il y a là un blanc aussi noir, parfois! Artie.

Ces hommes elle les voie escrocs et bandits

Les sangs sur les feuilles de peupliers

Nous souviennent des amères cruautés

Que ce ne fût que des arbres a aimé

Sans doute, des arbres empreints de libertés.

 

 







Blog de Aymane Hafit ... |
fictiontwilightdomination |
poèmes d'une romantique ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | escarpins et sac à dos
| Poésie net
| Conversation-Evasion